Maladie hémorragique des cervidés

Sept foyers de maladie hémorragique épizootique des cervidés (EHD) ont été détectés pour la première fois en Europe (hors territoires ultra-marins) depuis fin octobre : cinq foyers en Italie (sud de la Sardaigne et Sicile), et deux foyers en Espagne (Andalousie). Il s’agit de foyers dans des exploitations bovines. Vous trouverez en pièce jointe le dernier bulletin d’information de la plateforme ESA relatif à la EHD en Europe.

L’EHD est une maladie virale infectieuse vectorielle, très similaire à la FCO : virus phylogénétiquement proches, signes cliniques comparables (fièvre, lésions des muqueuses buccales, boiterie), vecteurs identiques et cycles épidémiologiques comparables. L’EHD doit donc être considérée dans le diagnostic différentiel de la FCO. Elle est catégorisée DE par le Règlement (UE) 2016/429 : en cas de détection d’un foyer, les conséquences aux échanges sont importantes.

Les enquêtes de traçabilité des bovins et ovins introduits en France depuis l’Espagne depuis le mois de septembre sont en cours. Par ailleurs, les enquêtes épidémiologiques en Espagne se poursuivent, avec une nombre élevé d’élevages suspects ; la situation n’est pas encore stabilisée.

Au vu de la situation sanitaire en Espagne et en Italie et de l’impact majeur de cette maladie sur les échanges d’animaux, il est indispensable que la vigilance de tous soit  mobilisée :  éleveurs, vétérinaires et tous les opérateurs au contact de bovins, d’ovins et de caprins. Tout signe clinique évocateur de cette maladie doit être immédiatement rapporté, soit au vétérinaire sanitaire de l’élevage, soit directement à la direction départementale chargée de la protection des populations.

%d blogueurs aiment cette page :